La thèse professionnelle

« ICPE Seveso Seuil Haut - Communiquer de façon pertinente et efficace sur les risques industriels avec les parties prenantes : Quels intérêts pour les industriels ? Comment procéder ? »

Présentation de la thèse professionnelle

Cette étude s’interroge sur la communication des ICPE Seveso Seuil Haut avec leurs parties prenantes au sujet des risques industriels. Elle fait le constat que la règlementation et les moyens mis en place pour y répondre ne sont pas ou que peu satisfaisants en termes d’efficacité et de pertinence.

En exploitant les expériences récentes, innovantes et volontaires, elle identifie qu’une communication bien menée avec les parties prenantes donne des résultats positifs majeurs pour les industriels, y compris pour son image de marque. Elle dégage également de ces analyses que l’approche sociologique est l’outil nécessaire à une bonne compréhension du contexte local de la perception des risques, qui est très spécifique à chaque territoire.

La méthodologie et les outils proposés dans cette thèse professionnelle sont applicables par toutes les ICPE Seveso Seuil Haut, quels que soient leurs besoins ou leurs attentes. Il s’agit d’une méthodologie par étapes qui s’adapte aux moyens que les ICPE Seveso Seuil Haut et leurs partenaires peuvent mobiliser et à leur contexte territorial. Elle s’appuie fortement sur le principe de décloisonnement.

Ce document présente enfin la projection du concept sur un ICPE Seveso Seuil Haut faisant l’objet de plaintes pour nuisances olfactives.

Fiche de synthèse de la thèse professionnelle

Périmètre de l’étude : thématique, contexte et enjeux

En France, les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) classées Seveso Seuil Haut (Seveso SH) sont celles qui ont l’impact potentiel le plus important sur leur environnement. La règlementation à laquelle elles sont soumises les contraint à d’importantes mesures de sécurité, de sureté, mais aussi à des mesures d’informations et de dialogue avec leurs parties prenantes concernant les risques industriels. Toutefois, les exigences règlementaires qui les concernent correspondent à des obligations de moyens et pas de résultats. La majorité des actions réalisées n’atteint donc pas ses objectifs.
Quelques démarches exemplaires et volontaires vont au-delà de la règlementation et ont pour résultat une communication pertinente et efficace. Elles sont encore peu imitées.

Problématique

Installations Classées pour la Protection de l’Environnement classées Seveso Seuil Haut – Communiquer (informer, dialoguer) de façon pertinente et efficace sur les risques industriels avec les parties prenantes : Quels intérêts pour les industriels ? Comment procéder ?

Solutions proposées : concept et préconisations

En se basant sur l’étude de démarches exemplaires telles que la Conférence Riveraine de Feyzin, la solution proposée dans cette thèse donne dans un premier temps une liste des intérêts, pour les ICPE Seveso SH, à communiquer de façon pertinente et efficace avec leurs parties prenantes. Une méthode enrichie d’outils est ensuite proposée. C’est une démarche par étapes, qui s’adapte au moyens organisationnels, humains, matériels, financiers et en temps, de l’ICPE Seveso SH et de ses partenaires.

Cette méthode s’appuie sur des principes d’ouverture d’esprit et de décloisonnement des compétences. Elle postule que la sociologie est garante de la pertinence et de l’efficacité des démarches de communication sur les risques industriels.

Application

L’application du concept de thèse a été faite sous forme de projection, sur un site Seveso SH français faisant l’objet de plaintes pour nuisances. En s’adaptant au contexte local et historique de son territoire, le cheminement proposé pour résoudre les problèmes de l’usine suit l’une des voies proposées dans la méthodologie du concept.

Conclusion, ouverture

Cette thèse et sa méthode proposent une remise en question des méthodes et de la façon de percevoir et de concevoir la communication des ICPE Seveso SH sur les risques industriels, avec leurs parties prenantes. Elle invite à plus d’ouverture sur des compétences habituellement peu sollicitées dans le domaine industriel et principalement les sciences humaines.